Refonder le Monde
Et si la solution était de fonder des Communautés ?

Accueil > Thèmes > communisme religieux

communisme religieux

Dévalorisées et dénigrées, ces tentatives sont souvent présentées comme des utopies plus ou moins totalitaires. Ces communismes religieux ont été perpétuellement persécutés par la coalition des Etats et des Eglises. Aujourd’hui, ils seraient immanquablement qualifiés de "sectes dangereuses".
Le dénigrement de ces mouvements est encore plus virulent et acharné lorsqu’ils remettent en cause la Famille et le couple exclusif. Ce qui n’a rien d’étonnant dès lors que la Famille est la « cellule de base » des « sociétés » passées et actuelles.

Comme l’Utopie, les communismes religieux forment un courant permanent, toujours renaissant dans l’histoire des mouvements contestataires, révolutionnaires et religieux. A vrai dire, c’est le seul courant susceptible de sortir la préhumanité de l’impasse. Au 20ième siècle, la Théologie de la libération peut y être rattachée.

C’est le seul courant susceptible de réussir un jour car il a tenté de réaliser une authentique révolution communautaire et collective, non-violente, sur la base de la Foi en Dieu. Il lui faut également intégrer le renoncement à la prise du pouvoir politique, pour changer le monde sans prendre le pouvoir.

Ces mouvements veulent réaliser sur la Terre un monde conforme à la vocation et à la nature de l’homme, créé par Dieu, aimé par Lui.
L’inspiration de ces communismes religieux est à retrouver, quitte à les débarrasser de ce qui, souvent, les a contaminé : un certain puritanisme et la croyance en un âge d’or.

Ils peuvent revendiquer le terme de "communisme" dès lors qu’eux aussi cherchent à concrétiser le principe "de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins".

Articles sur ce thème

  • De la dissipation nécessaire d’un malentendu permanent.

    2 novembre, par Refonder le monde

    Des gens de tous bords, de toutes origines, qu’ils soient croyants ou athées, seraient d’accord sur la nécessité d’une transformation radicale, générale et globale des (pseudo)sociétés dans lesquelles nous croupissons. Et puisque cet accord existe, les choses vont avancer, vont évoluer, forcément. Telles sont les idées qui circulent et qui rendent optimiste.
    Pourtant, cet accord n’a rien d’évident. Dès que l’on cherche à s’entendre sur le sens à donner à l’expression « transformation radicale », dès que l’on souhaite aller au-delà des bonnes paroles et des incantations (liberté, égalité, fraternité, par (...)

  • Sur la démocratie directe et la révolution du politique

    6 mars 2016, par PP

    Malgré les envolées lyriques permanentes sur la démocratie, "l’Etat de droit", etc., il n’y a jamais eu de démocratie véritable. La démocratie est totalement incompatible avec l’Etat et le capitalisme.

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Thèmes | Rechercher | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © freelayouts sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License