Refonder le Monde
Et si la solution était de fonder des Communautés ?

Accueil > Humeurs et réactions > Les crimes et violences au nom de Dieu sont les plus insupportables

Les crimes et violences au nom de Dieu sont les plus insupportables

mercredi 7 janvier 2015

Ce qui vient de se passer à Paris dans les locaux de Charlie Hebdo est épouvantable, ignoble et relève de la pure barbarie. Rien ne peut le justifier et nous disons aux proches des victimes notre compassion.

JPEG - 106.7 ko

S’il se vérifiait que les auteurs ont bien commis ces crimes "au nom de Dieu", nous serions là dans le summum de l’abjection. Ils démontreraient par là que ce sont non pas des "croyants", mais des blasphémateurs, des impies, des "infidèles", des "mécréants" (comme le disait très justement quelqu’un de Charlie après l’incendie de leurs locaux) et des barbares de la pire espèce. Ce n’est pas Dieu qui est en cause ici, mais la folie meurtrière de gens qui profannent le Dieu qu’ils osent revendiquer, qui l’utilisent pour des fins de pouvoir, de violence, de vengeance, de domination. Ce n’est malheureusement pas la première fois, l’Histoire étant remplie de ces horreurs et de ces gens qui n’ont rien compris à rien.
Mais l’Histoire est également remplie d’images d’un Dieu ignoble, sanguinaire, se délectant du sang, que ce soit le sang des animaux sacrifiés dont l’odeur lui monte à la narine, ou le sang des victimes humaines, coulant du fait des guerres saintes, du djihad, de la conquête de Canaan ou des colonies en Cisjordanie ! Occasion une fois de plus de dire que si Dieu est semblable au Dieu des armées de l’ancien testament, au Dieu des fatwas, au Dieu de la charria, au Dieu des juifs extrémistes revendiquant la Terre d’Israël, au Dieu de George W Bush, alors il faut être athée, totalement athée, sans rémission, sans trêve, et combattre ce Dieu.

C’était, semble-t-il, ce Dieu que combattaient les gens de Charlie Hebdo (même s’ils n’imaginaient pas qu’un autre Dieu pouvait être). Et du fait de ce combat, des malades, des fous, des barbares les ont tués. Oui, c’est bien la liberté de pensée et d’expression qui est ici attaquée, de la pire façon qui soit.

Pour leur rendre hommage, il faut donc continuer ce combat.

Quant à nous, nous le ferons en continuant à parler du "vrai" Dieu. Comprenne qui pourra.

Mais dans ce combat, il faut également dénoncer l’Union sacrée, cette comédie de l’unité nationale qui nous débecte autant que l’intégrisme et le terrorisme. Nous avons dit ailleurs sur ce site que l’Etat français résulte lui-même de la guerre et de la violence, et la pratique toujours, quotidiennement. Nous ne renonçons pas à cette dénonciation. La condamnation de l’attentat contre Charlie Hebdo ne doit pas faire oublier que la France n’est pas ce qu’elle prétend être.

Il faudra aussi accepter de balayer devant notre porte, et comprendre que l’Occident, si vertueux, si propre sur lui, si parfait, est lui-même à l’origine d’une grande partie du problème. Il y aurait mille choses à dire sur ce sujet, mais l’on pourrait commencer par le rôle des USA qui compatissent aujourd’hui, et c’est gentil de leur part, mais qui depuis au moins la fin de la deuxième guerre mondiale n’ont cessé de manipuler les opinions et les dictateurs sur un échiquier de la mort et de la guerre. Ce sont les USA qui ont fabriqué Oussama Ben Laden. Ce sont les USA qui ont provoqué la guerre d’Irak. Les USA laissent également totalement faire Israël dans sa politique de mépris, de répression et de colonisation à l’égard de la Palestine. Il y a bien deux poids deux mesures, entre l’Occident d’un côté, qui détient les leviers de commande, et les autres. Banalités que de rappeler tout ceci. Mais banalités qui permettent effectivement de comprendre une partie des sources de la haine et de la violence de certains.

Il faut également rappeler les intentions plus que suspectes qui se trouvent à l’origine de la publication des caricatures en 2005 par un journal danois, le Jyllands-Posten, dans un contexte de montée de l’extrême droite au Danemark. Curieusement, Charlie Hebdo ne s’était nullement inquiété de ce contexte et avait publié les mêmes caricatures.

Et enfin, il y a une part de responsabilité, énorme, de la part des "religions", des trois monothéismes. Cette responsabilité est complexe, mais elle est certaine. Elles aussi défigurent Dieu, même lorsqu’elles ne basculent pas dans l’intégrisme, notamment parce que toutes les trois ont toujours contribué à maintenir un monde totalement et évidemment opposé au Dieu qu’elles prétendent servir…

Cela n’excuse en rien ceux qui ont tué Charlie, mais nous sommes tous co-responsables de tout ce qui se passe. Y compris ça. Et pour que ça cesse un jour, il faut vraiment le vouloir. Maintenant.

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Thèmes | Rechercher | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © freelayouts sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License